Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Visite du président de la Cour Constitutionnelle à la salle de situation de la CBDH

Le Professeur Joseph DJOGBENOU a visité ce matin du dimanche 11 Avril 2021, la salle de situation électorale de la CBDH qui est le dispositif mis en place pour la gestion des plaintes et  situations de violation des droits de l’Homme constatées lors du scrutin présidentiel. 

Il sonnait 11 heures ce matin quand le Président DJOGBENOU fit son entrée dans les locaux de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme. Après accueil et salutations, le rapporteur général de la Commission, Serge PRINCE AGBODJAN a présenté les objectifs de la salle de situation ainsi que son organisation et son fonctionnement. Les situations observées sur le terrain et remontées par les délégués communaux ont été également présentées. Dans son intervention, le Président DJOGBENOU a indiqué qu’en cas de violation des droits de l’Homme, de violence et voie de fait, la Cour Constitutionnelle est mobilisée pour jouer sa partition et il est possible de recommander à la CBDH, les passerelles avec les procureurs de la république, car le code électoral est appliqué par les tribunaux de première instance. Quant aux privations de droits et de liberté, le Président DJOGBENOU a indiqué que la Cour Constitutionnelle peut être saisie par la CBDH, mais ce sont les tribunaux qui sont les bras armés de l’Etat pour protéger les citoyens. Il encourage la Commission Béninoise des Droits de l’Homme à poursuivre cette mission singulière d’observation qui prend en compte le volet Droits de la personne humaine en relevant les éventuelles violations.

La visite du Président de la Cour Constitutionnelle s’est terminée par une séance de travail qu’il a eu avec le Président de la CBDH, Isidore Clément CAPO-CHICHI assisté du Rapporteur Général de la Commission, et du Commissaire Augustin PALE venu du Burkina Faso dans le cadre de l’opération d’observation et de Monitoring.

Il faut rappeler que la salle de situation électorale est constituée de 12 Coordonnateurs départementaux et de 03 experts juristes pour l’analyse rapide des situations de violation des droits humains remontées par les délégués communaux.

Leave a comment

Copyright CBDH © 2021. Tous droits réservés.

Langue