Skip to content Skip to footer

Saisine

La saisine de la commission est très souple.

Questions & Réponses

Auteur de la plainte: la victime présumée ou ses ayants droit; les ONGs des droits de l’homme; toute personne physique ou morale intéressée.

 

Langue: Français mais aussi la langue de choix du requérant (l’essentiel est de permettre à la Commission de comprendre la plainte).

Frais: la procédure devant la commission est gratuite. Elle est aussi contradictoire.

La requête doit préciser l’identité et l’adresse de l’auteur et celle de la personne ou de la structure mise en cause et spécifier sommairement la nature de la violation commise.

Lorem ipsum dolor sit amet, conse ctetur adipiscing elit. Ut elit tellus off, luctus nec ullamc orper mattis, pvinar dapibus leo.

Lorem ipsum dolor sit amet, conse ctetur adipiscing elit. Ut elit tellus off, luctus nec ullamc orper mattis, pvinar dapibus leo.

Lorem ipsum dolor sit amet, conse ctetur adipiscing elit. Ut elit tellus off, luctus nec ullamc orper mattis, pvinar dapibus leo.

LIMITE DE COMPÉTENCE

La Commission n’est pas compétente pour connaître :

1- Les faits non constitutifs

De violation des droits de l’Homme au sens de la Constitution, des lois et des instruments internationaux des droits de l’Homme ;

2- les affaires

Ayant déjà fait l’objet de décisions exécutoires.

3- les affaires

Qui sont encore pendantes devant les juridictions.

DROIT D'ASSISTANCE AUX REQUÉRANTS

1- Aider les victimes

A ester en justice sur toutes les violations avérées des droits de l'Homme, notamment au nom des victimes desdites violations;

2- Orienter les plaignants

Et offrir l'assistance à ceux qui la demandent devant les tribunaux compétents.

Exigences générales

  • Quiconque entrave ou tente d’entraver, de quelque manière que ce soit le fonctionnement de la Commission, sera puni conformément aux textes en vigueur. Les auteurs de menace, outrage, violences et voies de fait envers les membres de la Commission sont punis conformément aux dispositions des textes en vigueur.
  • La Commission dispose des pouvoirs d’investigation les plus étendus sur toutes les questions relevant de sa compétence. Elle dispose d’un accès libre à toute source d’information. Elle exploite toutes les sources licites d’information.
  • Les responsables des services publics ou privés appelés à livrer des documents jugés utiles par la Commission sont tenus de les communiquer.
  • les personnes appelées à comparaitre devant la Commission sont tenues d’y répondre.

Copyright CBDH © 2021. Tous droits réservés.

Langue