Les objectifs du partenariat entre l'Agence des Etats Unis pour le Développement International au Bénin (USAID Bénin) et La Commission Béninoise des Droits de l'Homme (CBDH).

L’USAID et la CBDH ont en commun à travers la signature d’une Lettre d’intention le 12 decembre 2019 précisé les buts et objectifs stratégiques suivants :

La promotion et la protection des droits de l'Homme au Bénin

L'amélioration du fonctionnement de la CBDH pour lui permettre de remplir pleinement son mandat.

L'éducation au civisme et aux droits humains

Une meilleure compréhension de la part de la jeunesse Béninoise de ses droits fondamentaux et de la manière de les revendiquer dans le respect des lois de la République du Bénin.

L'amélioration de la compréhension de la population béninoise sur le mandat de la CBDH - ses rôles et responsabilités en matière de promotion et de protection des droits de l'Homme

Ces objectifs seront atteints en accroissant la capacité de la Commission à :

  • recevoir les pétitions individuelles et collectives des citoyens et enquêter sur les cas de violation des droits de l’Homme ;
  • guider les plaignants et fournir une assistance à ceux qui en font la demande.
Bref aperçu des grands axes du Partenariat Délégation de l’Union Européenne au Bénin et la Commission Béninoise des Droits de l’Homme.
Ce partenariat prend en compte trois domaines prioritaires qui sont énumérés ci-dessus:

1- Renforcement des capacités de la cbdh

Les activités comprendront la mise en place d´un système permanent de collecte et traitement de plaintes, avec une attention particulière pour la prévention à la torture : le Bénin s´est engagé en février 2019 auprès du Comité contre la torture  des Nations Unies à faire porter à la CBDH  le mandat pour la mise en place du Mécanisme National pour la Prévention (MNP) de la torture. Cet engagement a été concrétisé par la notification à la Commission Béninoise des Droits de l’Homme  le 03 octobre 2019 de cette nouvelle mission. L´action soutiendra  la CBDH dans le processus d´accréditation de type « A »  auprès  du Comité international de coordination des institutions nationales des droits humains, et elle permettra de livrer de formations et d´organiser de missions d´expertise au bénéfice de la Commission, sur de thématiques à concorder. Il est aussi prévu d’appuyer  l’activité d’analyse juridique des textes législatifs concernant DH, en vue d´une éventuelle proposition de réforme des textes.

2- Création d'une chambre de concertation avec les OSC

Plusieurs organisations de la société civile souhaitent coopérer avec la CBDH, et le président de la Commission a à son tour exprimé le besoin d´associer la société civile dans le suivi de l’internalisation régulière des traités internationaux et, d’autre part, sur les thématiques liées aux droits de l’homme, notamment au cours des élections. L´action aspire donc à définir des thématiques d’intérêt commun en matière de droits de l’homme, qui feront l´objet d´appels à projet pour l´élaboration d´enquêtes et d´autres initiatives complémentaires aux efforts de la CBDH.

3- Campagne de sensibilisation et de promotion de la CBDH

La commission est une structure récente qui vient de s´installer dans le paysage social du Bénin. Elle nécessite d´une meilleure diffusion de ses attributions et de son rôle au sein de la population, afin de pouvoir assurer l’impact envisagé par le législateur. Des activités de sensibilisation seront réalisées à cette fin auprès de communautés et des autorités locales sur toute l´étendue du territoire ; la Commission sera en outre outillée des instruments nécessaires à mieux faire connaitre les modalités de saisine par les victimes de violation des droits de l’homme.