Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le Projet d’Appui à l’Opérationnalisation de la CBDH lancé !!!

La Commission Béninoise des Droits de l’Homme a procédé au lancement du Projet d’Appui à l’Opérationnalisation de la CBDH ce mardi 31 août 2021 à la salle de conférence du CODIAM à Cotonou. Ce Projet financé par l’Union Européenne, a pour objectif de contribuer au renforcement de l’Etat de droit et à la promotion et protection des droits humains au Bénin et de renforcer les capacités de la CBDH.

Deux temps forts ont marqué l’ouverture de la cérémonie : Il s’agit des interventions du Président de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme, Isidore Clément CAPO-CHICHI et celle de l’Ambassadrice de la Délégation de l’Union Européenne près le Bénin, Sylvia Hartleif.

Pour Isidore Clément Capo-Chichi, « Ce projet vient pour nous permettre d’installer ce que nous avons tous appelé ensemble la case de la société civile c’est-à-dire de permettre à la Commission d’être crédible envers ceux-là même qui sont les détenteurs de droits, ceux-là qui bénéficient au quotidien de notre travail. Notre mandat parle de promotion, de protection, mais de plus en plus le gouvernement estime que nous devons travailler à la prévention. Prévenir que le crime survienne, prévenir que la violation survienne et que si malgré cela elle survenait, que nous puissions travailler aux côtés des présumés victimes à ce que justice soit rendue et que réparation soit faite. Le projet qui nous réunit s’inscrit dans une dynamique de pérennisation d’ancrage d’une institution nationale des droits de l’homme. A 28 mois de la fin de la première mandature de cette institution sur les 60 qui nous étaient accordés, nous sommes heureux de commencer maintenant par interagir avec les Organisations de la Société Civile mais aussi préparer cette institution à rester dans le cœur des béninois »

Dans son discours, l’ambassadrice de la délégation de l’Union Européenne près le Bénin, Sylvia Hartleif a fait savoir que le respect des droits humains est important pour relever les défis mondiaux tels que la paix, la sécurité, la justice et la réduction de la pauvreté. Ce projet, a-t-elle poursuivi, entre dans le cadre de « L’initiative de soutenir la CBDH et les Organisations de la Société Civile actifs dans le domaine de la protection des droits de l’homme s’inscrit dans l’agenda 2030 pour le développement durable respectant les valeurs fondamentales et les ambitions fortes que nous partageons avec le Bénin »

Suite à ces interventions, la Chargée du Projet, Christelle Toudounou a présenté les objectifs, les résultats attendus et les indicateurs du Projet ainsi que les grands axes à savoir : Le renforcement des capacités de la CBDH ; la création d’une chambre de concertation avec la société civile et l’appui à la mise en œuvre du mécanisme national pour la prévention de la torture. « Ces objectifs seront atteints grâce aux différentes activités qui seront mises en œuvre » À terme, précise la Chargée du Projet, le vœu le plus cher de la mandature est de soutenir la CBDH dans le processus d’accréditation du statut A auprès du comité international des institutions nationales des droits de l’homme, a-t-elle conclu.

Cette cérémonie a connu la participation, d’une forte délégation des membres de la Délégation de l’Union Européenne au Bénin, des représentants d’ONG et OSC partenaires de la CBDH, des Commissaires de la CBDH, du Secrétaire Administratif Permanent, ainsi que des médias.

Les participants ont saisi l’opportunité d’échanger, de comprendre les résultats attendus du Projet et de formuler des recommandations qui seront prises en compte durant sa mise en œuvre. 

Notons que ce Projet est financé par l’Union Européenne à hauteur de 400.000 euros, pour une durée de trente-six (36) mois.

Leave a comment

Copyright CBDH © 2022. Tous droits réservés.

Langue