Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La Commission Béninoise des Droits de l’Homme, en collaboration avec le Projet ‘’Advancing Rights in Bénin’’, financé par American Bar Association (ABA ROLI) et l’USAID, organise du 12 au 14 juillet 2022, un atelier de formation à l’intention de 18 radios de proximité des départements du Zou et du Sud du Bénin. Cet atelier dénommé ‘’Académie des droits humains’’, se tient à l’Hôtel AMAZONE de Bohicon et a pour objectif fondamental d’outiller les hommes de médias pour un accompagnement efficient de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme.

Cet atelier fait suite à la phase de Parakou tenue les 28 et 29 juin 2022 et qui a pris en compte 21 radios communautaires des départements du Nord. En effet, en vue de concrétiser son mandat de promotion des droits de l’Homme et de relever les défis de visibilité et de pérennité qui se présentent à elle, la CBDH, dans sa stratégie de communication a identifié les radios communautaires comme vecteurs de citoyenneté responsables, tant sont grands leurs apports positifs en faveur des zones défavorisées, surtout les campagnes. Les radios communautaires ont un impact certain en matière de communication, d’accès à la citoyenneté et surtout à l’information sur la promotion et la protection des droits humains dans les communautés.

Intervenant à l’entame de l’atelier, Steve KPOTON, représentant du Directeur-Pays de ABA ROLI, a souhaité la bienvenue aux participants avant de préciser les objectifs de l’activité. Selon lui, cet atelier vise à faciliter l’appropriation par les radios communautaires des notions des droits de l’Homme, le mandat et la mission de la Commission. Il s’agit également d’envisager un partenariat avec les radios en vue de permettre à la CBDH de mieux se rapprocher des populations béninoises.

Prenant la parole à son tour, Aziz KOTO CHABI, Secrétaire Exécutif de la Fédération des Radios Communautaires et Assimilées du Bénin (FERCAB), a fait savoir que si la majorité des populations lettrées ne connaissent pas leurs droits, à plus forte raison celles qui ne sont pas instruites. Il est donc impérieux à en croire Aziz KOTO CHABI, que les radios de proximité qui sont ancrées dans les communautés puissent constituer des vecteurs du respect des droits de l’homme au sein des populations.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par Sidikatou F. ADAMON HOUEDETE, Vice-Présidente de la CBDH. Dans son allocution, Mme Sidikatou F. ADAMON HOUEDETE a rappelé l’appui dont bénéficie la Commission de la part de l’USAID à travers le projet ABA-ROLI et qui vise entre autre à améliorer ses capacités à promouvoir et à défendre les droits de l’Homme au Bénin. Elle a également souligné que cet atelier permettra aux hommes de médias de mieux connaître la CBDH ainsi que les Officiers des Droits de l’Homme installés dans les départements et qui travaillent au sein des populations. Enfin, la Vice-Présidente de la CBDH a souhaité que les radios communautaires accompagnent la CBDH en offrant des émissions de qualité répondant aux besoins d’information de la Commission.

Durant ces trois jours, 36 animateurs des radios communautaires conviés à cet atelier, seront entretenus sur le rôle des médias dans la mission et le mandat de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme ; la fonction quasi-judiciaire de la CBDH, Implication des radios communautaires dans la stratégie de communication de la CBDH et les questions de sensibilisation et protection des droits des populations par la CBDH.

CELL_COM_CBDH

Copyright CBDH © 2022. Tous droits réservés.