Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Après l’obtention du statut ‘’A’’, le plus élevé, sous l’égide du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, la Commission Béninoise des Droits de l’Homme a participé du 12 au 13 avril 2022 à Banjul (Gambie), au quatrième forum des Institutions Nationales des Droits de l’Homme. La CBDH a été représentée à ce forum qui s’est tenu en marge de la 71ème session ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des peuples (CADHP) par son Rapporteur Général, M. Serge PRINCE AGBODJAN.

« Intégrer une Approche de Protection, de Respect et de Réparation des Entreprises et des Droits de L’homme en Afrique, comme Levier vers l’accélération du Développement du Capital humain, social et Économique »,tel est lethème de ces assises dont l’objectif principal était de fournir une plate-forme aux INDH Africaines, à la Commission Africaine des Droits de l’homme et des Peuples, au bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l’homme et à d’autres parties prenantes clés pour délibérer sur la situation des entreprises et des droits de l’homme et des océans durables en Afrique.

L’occasion a été donnée au Réseau des Institutions Nationales Africaines des Droits de L’homme (NANHRI/RINADH) qui est l’organisme régional qui chapeaute 46 institutions nationales des droits de l’homme (INDH) en Afrique, de lancer l’étude réalisée sur la matière Droit de l’Homme et entreprise et d’inviter les institutions nationales à se préoccuper de cette problématique. Au cours de ces assises, l’expérience du Bénin a été présentée à juste titre, par M. Serge PRINCE AGBODJAN qui représente le Conseil National du Patronat du Bénin au sein de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme.

A travers l’intervention du Commissaire PRINCE AGBODJAN, le Bénin a pris l’engagement de lancer le processus ‘’Droit de l’Homme et Entreprise’’ et de mener des actions dans le cadre de cet enjeu afin d’intégrer le cadre de protection, de respect et de réparation comme levier vers l’Accélération du Développement du Capital Humain, Social et Économique.

Pour aider les Etats, des principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme (UNGP) ont été adoptés par les Nations-Unies et approuvés par le Conseil des droits de l’Homme dans sa résolution 17/4 du 16 juin 2011 qui met en œuvre un cadre pour « protéger, respecter et réparer ».

La Cellule de  Communication/CBDH

Copyright CBDH © 2022. Tous droits réservés.