Fin de la formation de la CBDH sur les Droits de l’Homme et les processus électoraux

Démarré le mardi 30 mars 2021 à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou, la formation organisée par la CBDH sur les Droits de l’Homme et les processus électoraux a pris fin ce jour, jeudi 01 avril 2021.

Après le récapitulatif des journées précédentes, les participants ont suivi le module sur la présentation de l’analyse des informations, les considérations à prendre en compte pour la crédibilité de l’information ainsi que les paramètres d’analyse (quantitatif et qualitatif). Les données de traitement de l’information ont été également passées en revue ainsi que l’évaluation de l’information. La deuxième partie de ce module fut consacrée à la méthode d’élaboration de rapport qui doit tenir compte de la confidentialité des renseignements, rédigé dans un langage simple et surtout orienté vers l’action et assorti de recommandations concrètes, réalisables et temporelles.

Quelques participants ont livré leurs appréciations sur la formation.

Pour Montesquieu Hounhoui de l’ONG Changement Social Bénin, la formation était opportune en ce sens qu’elle a permis un renforcement des capacités sur le plan du monitoring des élections. Le monitoring effectué habituellement par l’ONG Changement Social Bénin est assez basique et cette formation permettra d’améliorer tout ce qui est en préparation dans le cadre de la prochaine élection présidentielle au Bénin. 

Jeanne Adjibodou Makoutodé du Réseau d’Intégration des Femmes des ONG et associations Africaines, Section Bénin (RIFONGA –Bénin) exprime sa satisfaction pour cette formation très instructive et bien organisée dans un cadre agréable. ‘’La formation m’a permis de mieux comprendre les concepts de Droits humains, processus électoral et la différence entre les élections techniques habituelles et le monitoring des droits humains lors des élections. Les concepts de base du processus du monitoring sont également mieux assimilés. L’accent mis sur l’identification des cas de violation, la collecte et le traitement des informations est très important’’. Elle souhaite un renforcement du partenariat entre son ONG et la CBDH.

Quant au formateur principal, Anis Mahfoudh, son séjour à Cotonou avait pour objectif d’appuyer la CBDH dans la formation sur la surveillance des droits de l’homme dans le contexte électoral. Cette formation est soutenue par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme, l’Organisation Internationale de la Francophonie et l’Association Francophone des Institutions Nationales de Droits de l’Homme. Il se dit satisfait de la réussite de cette formation et espère que les connaissances acquises seront très utiles dans l’opération d’observation de la prochaine élection présidentielle au Bénin. 

Signalons que M. Anis Mahfoudh est Spécialiste des Droits  de l’Homme au Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme – Programme de Renforcement des Capacités des Organes de Traités HCDH – Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest basé à Dakar au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *