Échanges entre le Médiateur de la République et les Commissaires de la CBDH

Les deux institutions désormais en symbiose

Le Médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun a eu une séance d’échanges dans la matinée du jeudi 12 novembre 2020 avec les membres de la Commission béninoise des droits de l’homme. Très appréciée des Commissaires, cette audience a permis de lever le voile sur l’institution hôte d’une part, et a jeté les bases d’une saine et enrichissante coopération entre les deux entités d’autre part.

Les Commissaires sont désormais outillés sur le fonctionnement, le mode de saisine, les missions et les limites du Médiateur de la République. Si la Commission béninoise des droits de l’homme a pour mission la promotion et la protection des droits de l’homme sur tout le territoire national, il faut noter que le Médiateur agit en tant que défenseur des citoyens en traitant les plaintes relatives à des injustices ou à des cas d’abus commis par des organes de l’Etat. Cette relation entre les deux institutions dénote de la franche collaboration qui devrait exister entre elles pour une meilleure satisfaction des citoyens. Mieux, ancien membre de la Commission béninoise des droits de l’homme instituée par la loi N° 89-004 du 12 mai 1989, Joseph Gnonlonfoun qui de par son expérience connait mieux les défis liés à son existence et à son bon fonctionnement, a félicité ses invités qui ont relevé le défi de la rédaction et de la publication du rapport 2019 sur l’Etat des droits de l’homme au Bénin.

Pour le Président de la Commission béninoise des droits de l’homme, Clément Capo-Chichi, cette rencontre d’échanges a permis de prendre des conseils et de faire des plaidoyers à l’endroit du Médiateur.

Avant de se séparer sur une une note de satisfaction, les deux personnalités ont échangé leurs rapports d’activités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *